Qui est en ligne ?

Nous avons 7 invités et aucun membre en ligne

Fil d'ariane

6ème étape Gap Les Orres

le 21 juillet 2009

Il y a 40 ans jour pour jour, Neil Amstrong et Edwin Aldrin foulaient pour la première fois de l'Histoire de l'Humanité le sol de la lune. J'ai passé une bonne partie de la nuit à regarder les rétrospectives de l'événement avec une certaine émotion sur les différentes chaines de la TNT. Finalement cette nuit au Formule 1 était la bienvenue ! En effet, cet événement exceptionnel que j'avais suivi avec passion quand, j'étais enfant a certainement eu sur ma vie professionnelle un impact très important mais c'est une autre histoire. L'exploration spatiale devrait aussi faire prendre conscience à l'Humanité, qu'elle vit sur une belle planète exceptionnelle mais fragile que nous devrions en prendre soin comme notre maison commune.

En partant de Gap, tout va bien la route monte progressivement vers Chorges et le lac de Serre-Ponçon.

Mais j'ai eu le frayeur de mon voyage avant d'arriver à Chorges. Je voulais tourner à gauche pour rentrer dans Chorges et je me suis arrêté 30 secondes à un carrefour en me serrant à droite pour lire les panneaux de direction. A ce moment un énorme bahut qui transportait des grosses dalles en béton m'a doublé et fait une magnifique queue de poisson pour tourner à droite au carrefour FurieuxFurieux

PUTAIN DE CAMION, comme dit la chanson de Renaud ! Qu'on les mette tous sur des rails et qu'on n'en parle plus ! ( je sais, ça s'appelle un train ! ) Si l'espèce de bachibouzouk à roulettes, chauffard écraseur de cyclistes qui conduisait ce bahut ce jour là, lit ces lignes, qu'il sache qu'il n'est pas seul sur la route et qu'être gros, ne lui donne pas le droit d'écraser les autres comme de vulgaires moucherons FurieuxFurieux

Un bon coup de gueule, ça soulage après cette montée d'adrénaline !

Après ces émotions, je me suis arrêté à Chorges pour acheter quelques provisions et casser la croute avant le traversée du lac de Serre Ponçon et la grimpette aux Orres.

Entre Savines le Lac et Baratier, j'ai eu la seule et unique crevaison de mon périple de juillet 2009.

Après Baratier, c'est la grimpette aux Orres environs 800 m de dénivelé mais j'ai croisé Didier à la sortie de Baratier qui m'a embarqué une partie des bagages. Je suis quand même arrivé aux Orres vers 19 h 00.

 

Trace Gap Les Orres par Chorges le 21 juillet 2009

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir