Qui est en ligne ?

Nous avons 19 invités et aucun membre en ligne

Fil d'ariane

Mardi 14 août 2012 Huancavelica

Mardi 14 août 2012 Huancavelica piscine à 3720 m d'altitude et manifestation d'enseignants : Oulala pour Humala !

Après le déjeuner du matin, je pars aux thermes San Christobal que j'avais vu dans le guide hier. Il faut traverser le torrent et remonter un peu  par des escaliers que je trouve assez raides à cause de l'altitude. Je suis obligé de faire quelques pauses même si je ne ressens aucune douleur ni aucun signe du mal des montagnes car on est quand mêle à 3720 m d'altitude. J'y arrive enfin et c'est une piscine qui est alimentée par les sources thermales : tous les matins, l'eau est renouvelée et la piscine est vidée tous les soirs : pas besoin de chlore ou d'autres produits chimiques pour désinfecter. A l'hôtel, ils m'avaient conseillé d'y aller plutôt le matin. En fait c'est parce qu'elle est plus chaude le matin car à 3720 d'altitude elle se refroidit vite. A l'entrée, l'employé me dit qu'elle est juste tiède : je lui demande à combien est : il me répond à 14 °c Ooops, mais c'est bigrement froid ça ! Je tente le coup en me disant que je ne vais pas y rester longtemps. Je me jette à l'eau et elle est à une température excellente, même la Méditerranée n'est pas aussi bonne en plein été ! C'est un vrai plaisir. J'attaque une première longueur à la brasse mais je suis obligé de faire une pause à la moitié du parcours. C'est la première fois de ma vie que je nage à plus de 3700 m d'altitude ! Et l'altitude se fait sentir. Après la piscine, je repars vers le centre ville et je me trouve en plein milieu d'une manipulation et comme tout à l'air très calme, je commence à filmer avec mon bridge le cortège qui défile sur la place puis les prises de parole devant l'église. Je suis le seul à filmer il n'y a aucun journaliste ni médias. Plusieurs manifestants viennent me demander si je suis journaliste et bien non hélas je ne suis qu'un simple touriste et puis le dialogue s'engage, je leur demande pourquoi, ils manifestent, ils sont enseignants et se battent d'après ce que j'ai compris, contre la privatisation de l'enseignement et pour l'accès à l'école à tous. Ils sont très calmes mais très déterminés. Pour une petite ville, ( Huancavelica doit avoir 35000 à 40000 habitants ) le cortège est impressionnant, surtout qu'il n'y a que les enseignants. Je demande ce qu'ils pensent d'Ollanta Humala, le président péruvien élu l'année précédente, la réponse est sans appel : "sans commentaires" ! Je ne sais pas si il y a eu d'autres manifestations dans d'autres villes du Pérou. J'ai eu l'impression que pour l'instant le mouvement était local, mais que ça risquait de s'étendre. Après,je pars déjeuner avec encore une truite, car je risque de ne pas en trouver partout. Entre la piscine et les jours précédents je suis un peu fatigué et je vais passer l'après midi à flâner sur les bancs de la place principale.

A propos de la politique au Pérou.

L'année dernière, j'étais au Pérou au moment des élections présidentielles et législatives ( qui ont lieu à la même date contrairement à la France ) et la campagne m'a parue assez piteuse : les candidats placardait leurs noms à la peinture sur les murs mais sans rien d'autre. A la télé, un des candidats matraquait son nom et son prénom à grand coup de spots publicitaires mais quel était son programme politique ? Mystère ? Résultat : il y a eu un 2eme tour entre Keiko Fujimori et Ollanta Humala. Le rejet de Keiko ( la fille de l'ancien président Fujimori condamné à des années de prison pour de multiples malversations ) était tellement fort qu'une vigogne ou un lama pouvait être élu en face ! Résultat, c'est Humala qui a été élu mais il ne fait pas l'unanimité. C'est un ancien militaire et vu de l'extérieur, j'ai un peu l'impression qu'il va diriger le Pérou d'une manière assez ferme. Les péruviens que j'ai rencontré m'ont paru assez désabusé par la politique de leur pays. Il faut dire que le Pérou a des ressources considérables : c'est un des premiers producteurs mondiaux de poisson, il  des ressources minérales considérables et diverses, il produit aussi bien du café du cacao des fruits tropicaux du mais etc ... et ils ont même découvert récemment des gisements de pétrole. Avec toutes ces ressources, si le pays était bien dirigé et administré, il devrait avoir éliminé depuis longtemps la pauvreté. C'est hélas loin d'être le cas, on rencontre encore dans les rues beaucoup de mendiants et certainement des gens qui n'ont pas de toit à coté de quartiers assez opulents comme Miraflores à Lima.

J'ai un peu l'impression qu'Humala a été élu un peu comme Chirac en France en 2002 plus par rejet de l'autre candidat que par adhésion populaire.

Moralité de la journée :

En voyage toujours prendre un maillot de bain, ce n'est pas lourd pas encombrant et on ne sait jamais les occasions qui peuvent se présenter !

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir