Qui est en ligne ?

Nous avons 82 invités et aucun membre en ligne

Fil d'ariane

Lundi 13 août 2012 Huancayo Huancavelica par le train "El Macho"

Lundi 13 août 2012 Huancayo Huancavelica par le train "El Macho"

le lever est à 4 h du matin pour une départ annoncé à 6 h 00 et j'ai donné rendez vous à José à 4 heures 45 devant l'hôtel. Il arrive et m'amène à la gare de départ de Huancavelica. Mais lorsqu'on arrive celle ci est encore fermée. Elle ouvre un peu après 5 heures. Il y a 2 tarifs 9 sols et 13 sols entre 3 et 5 euros. C'est dérisoire par rapport au train de Lima. Ici, je suis le seul étranger, il n'y a que des Péruviens qui se rendent à Huancavelica ou à une des gares intermédiaires car ce train est omnibus et il y ba un fourgon qui transporte toutes sortes de choses aussi bien des sacs de patates que de l'électroménager, des vélos, et même une grille en fer assez lourde ! Il faut payer un supplément pour ma remorque mais c'est vraiment dérisoire. Il y a une étudiante en informatique avec qui je discute pendant la queue pour le chargement des bagages. Elle m'explique qu'ici, les gens utilisent massivement du windows piraté mais elle connait Linux et je me demande pourquoi, ils ne l'utilisent pas davantage, car en plus d'être légale cette solution permettrait par exemple de traduire une distribution en quechua ce que Micro$oft ne fera jamais pour des questions de gros sous. Finalement le départ annoncé à 5 h 30 a lieu à 6 h 30 comme les autres jours de la semaine. Le train commence à descendre vers 2800 m d'altitude en suivant une gorge assez profonde puis attaque la montée vers Huancavelica à travers une autre gorge. Le train arrive à Huancavelica vers midi et je suis accueilli par 2 charmantes jeune femmes de la police touristique qui me proposent d'aller au centre ville qui est assez proche en taxi et 2 ou 3 hôtels différents. Je pren le premier car le prix me convient et il y a un accès internet dans le hall. ( je crois qu'il était un peu moins cher que l'autre qui avait l'air luxueux ) Pour 20 €, c'est vraiment très bien ! Je dépose mes affaires dans la chambre et pars léger pour aller déjeuner c'est dire sans l'appareil photo ni vidéo mais avec le guide pour voir ce que j'allais faire l'après midi. Je trouve facilement de quoi déjeuner avec un truite mais en sortant de l'hôtel, je tombe sur une manifestation très calme mais très déterminée. Zut je n'ai rien pour filmer ou prendre des photos. Tant pis le temps que j'aille manger tout est fini. Je crois que j'ai loupé une bonne occasion de filmer un événement local important. J'ai un peu l'impression qu'il y a plus de flics que de manifestants ( j'ai connu ce genre de situation en France ) Tant pis. Je retourne chercher l'appareil photo à ma chambre et je pars visiter l'institut national culturel qui est un petit musée avec quelques pièces archéologiques de la région et une autre exposition sur les fêtes religieuses ou non qui se déroulent tout au long de l'année à Huancavelica. Les indigènes comme ils disent ici ont un peu adapté les rites catholiques aux coutumes locales qui ont précédé l'arrivée des Espagnols ! Après cette visite, je me balade un peu dans la ville qui est très agréable car beaucoup plus calme que Huancayo ou Lima car il y a peu de circulation car beaucoup de gens n'ont pas de voiture et aussi qu'il y a des travaux. Il y a aussi une rue piétonne et par rapport à la fureur de Lima, c'est très calme et très agréable. Je trouve enfin une brosse à cheveux et des pinces à linge que je cherchais depuis plusieurs jours ! Après le repas du soir, je profite un peu de l'internet de l'hôtel mais ce n'est pas très confortable pour travailler car il n'y a pas de tables mais justes des fauteuils. Alors le prépare le maximum de travail hors ligne dans la chambre et je fais du copier coller dans le hall en ligne. Puis je vais dormir.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir