Qui est en ligne ?

Nous avons 18 invités et aucun membre en ligne

Fil d'ariane

Dimanche 12 août 2012 Huancayo : des lions, des singes et des truites !

Dimanche 12 août 2012 Huancayo : des lions, des singes et des truites !

Après le déjeuner du matin, je prends un taxi pour aller à la gare de la ligne de train "El Macho" car ce n'est pas la même que la gare d'arrivée de Lima et je ne sais pas u c'est. J'en trouve un facilement qui m'y amène, la gare est fermée mais les horaires sont affichés à l'extérieur. Le lundi le train part à 5 h 30 du matin. Zut encore des horaires de fou ! C'est le seul de la journée. Donc demain matin lever à 4 h du matin pour y être à 4 h 45 car je ne sais pas du tout comment ça se passera avec ma remorque. ( a mon avis ça devrait passer facilement car, j'avais vu un reportage ou ce train était très utilisé par les Péruviens qui transportaient à peu près de tout dans ce train. Au lieu de me ramener à la place principale, il me propose la visite du parc de la identitad Huanca, et comme je ne savais pas trop quoi faire de la journée ( je pensais bien faire un tour avec une agence mais c'était un peu tard avec les mésaventures des 2 jours à Lima, et le train de la veille, j'avais besoin d'un peu de repos alors je ne m'étais pas levé tôt. Après tout pourquoi pas. Je négocie le prix 40 soles un peu plus de 10 €, c'est OK. Le parc de la identitad Huanca est une sorte de jardin un peu dans le style facteur Cheval mais adapté à la culture locale. Il y a même une petite tour interdite aux adultes ou des enfants jouent à cache cache. Avant la visite, j'achète un bonnet inca pour un prix dérisoire par rapport au travail ( 8 soles soit un peu plus de 2 € ) et il y avait même des modèles moins chers ! Ces bonnets couvrent bien la tête mais aussi les oreilles et sont très confortables et agréables à porter. C'est vraiment ce qu'il faut pour le climat changeant d'ici. Après cette première visite, il me propose une 2ème visite au parc zoologique mais le prix augmente. Je me dis après tout pourquoi pas étant donné que je ne viendrais pas tous les jours à Huancayo et que ça doit valoir le coup. La visite commence par des lions en cage, mais là ça me fait plutôt de la peine de voir ces animaux dans une cage vraiment trop petite pour eux. Un des 2 lions se prélasse mais l'autre gratte en permanence sur la grille de la cage et il a vraiment l'air malheureux. Ils sont certainement très bien nourris mais il leur manque toout de même la liberté et àa ne convient pa s du tout à leur instinct de chasseur et de prédateur. Après les lions il y a aussi des petits singes très joueurs qui ont beaucoup plus d'espace par rapport à leur taille et surtout ils ont des échelles et des arbres pour satisfaire leur besoin de bouger et de se dégourdir les pattes. Ces petits singes sont vraiment très affectueux entre eux et contrairement aux lions on a l'impression qu'ils acceptent assez bien la captivité mais ils ont bien plus d'espace. Ils sont même très drôles en se faisant des petits gestes affectueux entre eux! On dirait des vrai bébés ! Il y a d'autres animaux mais certains sont difficiles à voir car ils se mettent à l'abri du soleil voire même dorment ! Il se foutent bien des visiteurs. Je dois reconnaître qu'à part les singes, cette visite est relativement décevante. Quand je retourne vers José mon chauffeur, il me propose une autre visite et le prix augmente encore un peu. Il faut sortir de la ville pour y aller. Je me laisse finalement tenter car il est très sympathique et en plus il conduit correctement sans klaxonner à touuuuuut bout de champ comme la plupart des Péruviens ! La prochaine visite est l'élevage de truites "El ingénio" A part quelques panneaux explicatifs il n'y a aucun guide mais un chemin est aménagé entre les différents bassins qui se succèdent à différents niveaux de la rivière. Et en plus on peut assister aux différents stades du développement des truites entre les alevins et les truites adultes. Cette visite est beaucoup plus intéressante que la précédente et je fais même un peu de vidéo avec mon bridge. En effet, c'est finalement bien plus pratique que les cassettes Mini DV que j'avais l'année dernière : Je mets la carte mémoire dans l'ordinateur, je copie les fichiers de la carte vers l'ordinateur et le tour est joué ! Pour les quelques vidéos que je fais c'est bien suffisant. Après la visite, c'est l'heure du déjeuner et je ne veux pas laisser José tout seul dans son taxi, alors je l'invite à déjeuner dans un restaurant du coin et qu'il y a t il au menu ? Je vous le donne en mille : .... des truites évidemment ! Ah si Schubert avait connu "El Ingénio" que n'aurait il pas composé !!! Ces truites ont la chair un peu rose presque comme des saumons. Bien grillées avec des patates et du riz et un peu de salade, c'est un vrai régal pur les yeux et la bouche. Après le déjeuner un peu tardif, José me propose une autre visite et le prix augmente encore ... Je crois qu'il va bien gagner sa journée mais après tout, les visites qu'il m'a proposé sont dans l'ensemble intéressantes, alors pourquoi pas continuer. J'aurais peut être payé moins cher avec une agence avec un minibus de 7 à 8 personnes mais finalement, ça me donne plus de liberté et il a l'air de bien connaître sa ville et sa région. En plus d'un bon chauffeur de taxi, c'est aussi un bon guide. Je vais terminer la journée au couvent Santa Rosa de Ocopa qui comporte 2 cloîtres et de nombreuses salles très intéressantes dont une consacrée à la faune de la selva péruvienne avec des animaux empaillés. Parmi ces animaux il y a un énorme poisson d'eau douce comestible pouvant atteindre 4 m de long et peser autant qu'un thon qui vit dans l'Amazone et ses affluents. Une autre salle intéressante est la bibliothèque qui comporte environs 30000 ouvrages dont certains très anciens et rares. En particulier, je vois un bouquin d'astronomie de 1603 ( un peu avant Galilée ne remette en cause la théorie géocentrique ) évidemment ce bouquin présente la Terre au centre de l'Univers et n'a plus aucune valeur scientifique aujourd'hui. Par contre, historiquement c'est intéressant de connaître l'évolution de la conception du monde. A part ça il y a pas mal de bondieuseries qui m'intéressent moyennement mais la visite est menée tambour battant par une guide qui a l'air d'être très pressée. La visite a pris du retard à cause d'un enterrement ( pas prévu au programme ) qui va encore faire monter le tarif de José pour compenser l'attente ! Vous n'aurez pas de photos de l'intérieur du couvent, les appareils et les portables doivent être laissé au bureau. Pendant la visite, je retrouve Alexis un Belge qui était dans le train de Lima et qui travaille à l'ambassade de Belgique à Santiago du Chili ! Décidément le monde est petit !
Après la visite, José me ramène bien pépère à l’hôtel et le tarif est monté à 250 soles. Bon c'est un peu cher mais je ne regrette pas. On fixe rendez vous demain matin à 5 h moins le quart pour aller à la gare d'"El Macho"

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir