Qui est en ligne ?

Nous avons 78 invités et aucun membre en ligne

Mercredi 26 janvier

Mercredi 26 janvier Cartago La Victoria train fantôme

Le matin je démonte le support des bidons qui bât la chamade et je ne garde que les porte bidons et les 2 supports. Le U en acier qui fixait le tout au cadre est complètement tordu. J'avais installé ce bricolage pour avoir 1 litre d'eau en plus dans les zones un peu désertiques ( j'ai parfois manqué d'eau en faisant du camping sauvage sur la cote Californienne et au Mexique et j'ai du demander à des gens en voiture de s'arrêter ) Tant pis comme je dois faire une grande révision de mon drôle d'oiseau à Cali avec les pièces et la nouvelle remorque venues de France, je vais essayer de trouver une autre solution pour l'eau. Je demande à l'hôtel si ils ont des informations sur le train vers Cali. Il ya 2 motards dans le hall qui me disent qu'il n'y a plus que des trains de marchandises pour les voyageurs c'est fini ... mais il m'expliquent qu'il fallait 7 h pour aller à Cali c'est à dire faire 200 km soit moins d'une heure de TGV ! Comme dans beaucoup de pays d'Amérique latine, le train au moins pour les voyageurs a complètement disparu. Mais quelques projet de relance existent tout de même dans certains pays. Tant pis comme Augusto m'avait annoncé du plat, je pars à vélo, relativement tard mais comme il y a beaucoup de villages, je ne devrais pas avoir de problèmes pour trouver un hébergement. Un peu avant La Victoria, je m'arrête dans un bar pour boire du jus de canne à sucre ( différent du guarapo, j ne me rappelle plus du nom ) puis je fais un nouvel arrêt car il y avait quelque chose qui frottait que j'ai eu un peu de mal à localiser. J'ai finalement découvert que la gaine du frein de parc trainait sur la route. Un collier en plastique et on n'en parle plus. Et je bois une bouteille de jus de raisins de production locale et une grappe : en effet j'ai vu de la vigne mais ce n'est pas vraiment un climat qui lui convient : trop humide et trop uniforme dans l'année. J'ai eu mieux chez nous. D'ailleurs je demande quand est la saison des raisins : et bien c'est toute l'année ! Étonnant non ? A l'entrée de la Victoria alors que la nuit va tomber, je m'arrête devant un horticulteur pour lui demander si il connnait un hôtel à proximité et il m'invite à visiter sa propriété : c'est un jardin absolument incroyable de diversité et de variété. Je li demande si je peux faire des photos, bien sur mais la lumière décline et je pense plutôt revenir demain matin avant de partir. Le rendez vous est pris pour demain. Et il y a un hôtel à proximité encore à un prix dérisoire mais sans internet. J'en profiterais pour travailler sur les photos d'autant plus qu'ils m'installe un des tables du restaurant dans la chambre pour que je puisse utiliser mon PC portable confortablement.

 

Trace GPS du 26 janvier

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir