Qui est en ligne ?

Nous avons 77 invités et aucun membre en ligne

Dimanche 23 janvier

Dimanche 23 janvier Medellín Piedra de el Penol y Guatapé et San Antonio en voiture avec Liliana.

Le matin nous partons de chez lui en taxi jusque chez Liliana, avec qui nous allons passer la journée à l'extérieur de Medellin mais je ne sais pas encore trop où. Ils m'ont dit que l'endroit où nous allons est très beau. A l'arrivée chez Liliana qui habite un immeuble cossu, elle nous reçoit en nous offrant une papaye. Elle me fait visiter son appartement au cas ou je voudrais l'acheter ! C'est bien plus grand que chez moi avec 3 chambres dont une "de bonne" et chaque chambre à sa salle de bain particulière. La décoration et l'ameublement sont très sobre et de style moderne. Puis nous partons dans la voiture de Lilaina ( une Renault Sandero toute neuve assemblée certainement à Medellín vendue en France sous la maque Dacia ) en empruntant l'autoroute de Bogotá. Et moi qui croyait que nous allions faire un peu de vélo ! L'autoroute monte assez rapidement vers l'est et on a une vue donante sur la ville. Par contre à part qu'il y a 4 voies et un péage, ça n'a rien à voir avec les autoroutes européennes : d'abord il n'y a pas de bande d'arrêt d'urgence ( même au Mexique il y en avait une ) en plus il y a de nombreux cyclistes qui grimpent y compris des jeunes enfants et enfin elle traverse des villages où il y a des ralentisseurs et des passages piétons, mais en Colombie, c'est une autoroute ... Puis nous la quittons vers plus de 2000 m d'altitude par une petite route sur la gauche qui serpente à travers des collines couverte de cultures : carottes, haricots, tomates, betteraves et fleurs pour l'exportation. Puis apparait un piton rocheux : c'est la "Piedra de el Penol" D'après ce que j'ai compris ce piton est constitué de roches plutoniques c'est à dire volcaniques très dures. Ce piton me fait penser au Pic du Midi d'Ossau dans les Pyrénées. La route traverse plusieurs fois le lac de barrage de "el Penol y Guatapé" qui est très découpé. Puis nous arrivons au pied du piton ou il y a un grand parking payant et l'endroit est très touristique avec de nombreuses boutiques de ventes de souvenirs divers. Par contre il n'y a pas de cartes postales car j'en cherche pour envoyer en particulier aux amis qui ‎m'ont reçu depuis le départ. Pour monter au sommet, ils ont construit un escalier de 635 marches et bien sur l'entrée est payante. Je n'ai pas compté les marches mais c'est indiqué sur les billets d'entrée. Arrivée au sommet la vue sur le lac du barrage de "el Penol y Guatapé" est très impressionnante : le lac est découpé en de nombreux bras et il y a de très nombreuses îles. La "Piedra de el Penol y Guatapé" est entourée d'eau presque de tous les cotés. L'endroit est vraiment magique. Il manque juste une table d'orientation au sommet. Puis nous attaquons la descente qui ne passe pas par le même escalier. En effet l'endroit est très fréquenté et ils ont été obligé de faire 2 escaliers un pour la montée et un autre pour la descente et la descente est très raide avec des passages étroits en colimaçon. Nous allons déjeuner à Guatapé sur le bord du lac. Ce village a une particularité : toutes les maisons sont décorées à l'extérieur avec des peinture murales multicolores de style naïf. Bien sur l'endroit est très fréquenté surtout par des Colombiens. Je n'ai pas vu d'autres étrangers. Après le déjeuner nous embarquons sur un bateau à 3 ponts sur le pont supérieur. Bien sur, il y a de la musique à bord et c'est toujours pareil, c'est trop fort. Après la balade nous rentrons par une autre route en passant par San Antonio assez proche du parc Arvi ou Augusto me fat de nouveau déguster une spécialité locale dont j'ai oublié le nom : ce sont des tripes de porc frites. Augusto me montre l'aéroport international qui est parait il assez souvent fermé pour cause de brouillard. Puis nous reprenons l'autoroute Medellín Bogotá pour rentrer chez Lliana et nous rentrons chez Augusto en taxi. Je n'ai pas pédalé du tout aujourd'hui mais de toutes manières, c'était bien trop loin pour y aller à vélo dans la journée.

 

 

Trace GPS du 23 janvier

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir