Qui est en ligne ?

Nous avons 89 invités et aucun membre en ligne

Samedi 15 janvier

Samedi 15 janvier Acandi Necocli an lancha

Le départ est matinal à 5 h 00 du matin mais apparement le pilote de la lancha connait bien la sortie du port d'Acandi car on n'y vois pas chose ... Enfin le jour se lève petit a petit sur la baie et on commence à voir un peu la cote que nous longeons vers le sud puis il change de cap plein est pour aller vers Necocli. Puis le temps menace et pour éviter l'orage il se dirige vers le nord ! En suivant la trace sur le GPS, je commence à être un peu inquiet, il se dirige plein nord en s'éloignant des cotes ! A force de discussions, il finit par comprendre son erreur à moins que c'était exprès qu'il faisait ça ! Enfin après une boucle qui ne permet pas d'éviter la saucée, il se dirige à petite vitesse à nouveau vers l'est et nous arrivons enfin vers midi à Necocli en débarquant sur une plage sans ponton ! Pour mon drôle d'oiseau je ne suis pas trop inquiet, par contre pour débarquer les motos je me demande comment ils vont faire. En fait un groupe d'homme costauds attendaient l'arrivée de la lancha pour le débarquement et ils agrippent vigoureusement les motos l'une après l'autre par 80 cm de fond pour les amener sur la plage ! Pour mon drôle d'oiseau, et les autres bagages, c'est une formalité ! Je récupère tous les bagages et rien ne manque à l'appel et tout est à peu près sec ( je dis à peu près parce que après la saucée qu'on a eue pendant la traversée, ça ne pouvait pas être complètement sec ! ) Je charge tous les bagages sur mon drôle d'oiseau et nous faisons quelques photos avec les motards américains puis nous nous séparons. A cause de l'heure, ils peuvent partir, par contre je préfère rester sur place car je ne sais pas exactement où je pourrais trouver un endroit pour coucher avant la nuit. En plus il faut que je fasse sécher le maximum de choses car ça a quand même pris l'humidité. Je trouve un petit hôtel très économique avec une chambre toute petite mais par contre l'internet ne marche que dans la salle de restaurant où je vais manger. Aussi bien à l'hôtel qu'au restaurant, l'accueil est très sympathique mais par contre internet ne marche que dans le restaurant et dans le hall et le restaurant ferme vers 22 h 00 et il n'y a aucun endroit confortable pour m'installer dans le hall de l'hôtel. Dans la chambre n'en parlons même pas : Elle est vraiment minuscule ! Dans l'après midi, j'en profite pour aller faire un tour en ville et déguster une boisson que je connais bien après plusieurs séjours à Cuba : le guarapo : c'est du jus de canne à sucre fraiche pressée avec un broyeur assez puissant : on rentre les cannes d'un coté et en les repliant une fois broyée on extrait un jus délicieux qu'il faut filtrer pour éliminer les fibres de la canne qui sont très dures. J'adore le guarapo et en plus c'est bon pour pédaler !

 

Trace GPS du 15 janvier

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir