Qui est en ligne ?

Nous avons 21 invités et aucun membre en ligne

Fil d'ariane

Jeudi 27 septembre 2012 Putre Pueblo Parinacota Lac Chugara

Jeudi 27 septembre 2012 Putre Pueblo Parinacota Lac Chugara en minibus

Après le déjeuner du matin, je vais au rendez vous à 9 h avec les Suisses mais c'est à coté de la Paloma et le minibus prend la direction de la frontière bolivienne sur la Chile 11 en passant par le détour que j'ai fait il y a 2 jours. Puis nous arrivons au refuge de las cueva pour voir les viscaches qui sont des sortes de lapins des Andes. CE refuge s'appelle Las Cuevas car il y a quelques abris sous les rochers qui étaient utilisés par les caravanes incas qui commerçaient entre l'Altiplano et la cote. Il y a à peine plus de 25 ans que ces grottes étaient encore utilisées comme abris. Aujourd'hui, les camions surtout boliviens et la Chile 11 ont remplacé ces caravanes. A un moment, il tombe quelques flocons de neige mais ça ne dure pas. Après une petite balade à pied, le minibus repart vers la lagune Cotacotani et le lac Chungara. La lagune Cotacotani est très découpée et les bords sont recouverts de sel de couleur plus ou moins jaune. Le lac Chungara est un des plus hauts lacs du monde à 4517 m d'altitude dominé par le volcan Parinacota et le volcan Pomerapé. Au loin on devine le volcan Sajama en Bolivie. Le Parinacota qui se reflète dans le lac a une fière allure de Fuji Yama des Andes et ce paysage somptueux figure sur la pochette d'un album du groupe chilien Inti Illimani. Le nom Parinacota vient des mots Aymara Parina ( flamand ) et cota ( lac ). Les autres noms sont aussi d'origine indigène (aymara ou quechua ) mais je n'en connais pas la signification. Au sud, le volcan Guallatiré montre sa silhouette arrondie avec un panache de fumée et de gaz qui domine le sommet en permanence. J'avais gravi en 94 une partie du flan est du Guallatire sans atteindre le sommet à cause du manque d'entraînement, de l'altitude et aussi des pénitents de glace de plus en plus hauts alors que le sommet approchait. En 94, le Guallatire fumait déjà et on sentait effectivement des odeurs de soufre lorsque le vent rabattait les gaz vers nous. Après une pause grignotage, nous repartons avec le minibus vers Pueblo Parinacota, un village aymara qui est aussi assez touristique ou les habitants vivent de l'élevage de lamas et d'alpagas. Toutes les constructions sont en adobe, par contre presque tous les toits sont en tôle ondulée comme hélas dans beaucoup d'endroits en Amérique latine. Quelle calamité ! La tôle ondulée est vraiment le pire matériau ( à part l'amiante bien sur ) pour faire un toit. C'est bruyant, ce n'est absolument pas isolant et ça rouille ce qui fait que c'est assez moche et plus en cas de tempête le toit risque de s'envoler. Et avec le climat de l'altiplano, ce n'est vraiment pas adapté. On reste un bon moment dans le village ce qui permet de pique-niquer et de faire quelques achats en alpaga. Puis nous repartons vers Putre et avant d'y arriver le chauffeur guide tourne à gauche sur une piste très raide pour aller aux thermes de Jurasi. C'est le moment de sortir le maillot de bain ! Il y a plusieurs piscines dont un bain de boue rouge et il parait que cette eau a des vertus curatives pour les problèmes de peau. Ça tombe bien pour éliminer les dernières traces des parasites d'Iquique mais les premiers bassins sont presque trop chauds. Par contre la dernière piscine est la température idéale pour nager. Nous allons y rester plus d'une heure et en sortir avant que le soleil ne se cache derrière la montagne pour se sécher. APrès ce bain, je me sens vraiment bien et je crois même que ce bain  a contribué à soigner un peu le rhume que je traînais depuis plusieurs jours. Puis nous rentrons à Putre et je repars manger au restaurant où je peux me connecter en WIFI mais je ne pourrais pas y faire grand chose, car il ferma assez tôt. Je sais que je n'aurais plus d'accès à Internet avant La Paz car entre Putre et La Paz, il n'y a que des petits villages voire pas grand chose. Puis je rentre dormir à la Paloma car la journée très agréable a quand même été épuisante.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir