Qui est en ligne ?

Nous avons 88 invités et aucun membre en ligne

Fil d'ariane

Mercredi 26 septembre 2012 Putre

Mercredi 26 septembre 2012 Putre

Après le déjeuner du matin à la Paloma, je cherche un endroit pour me connecter. Je trouve la bibliothèque municipale ouverte et encore sans personne à l'intérieur et tous les bouquins et quelques ordinateurs sont à la portée de n'importe qui ! Ça me confirme dans l'idée qu'il n'y a pas de voleurs ici, ou alors la police les a tous attrapé ! En appelant assez fort, il y a enfin une femme qui arrive et qui me demande ce que je veux. Je lui explique que je cherche un endroit pour me connecter à internet en WIFI et qu'on m'a dit que c'était peut être possible à la bibliothèque municipale. Grosse déception, il n'y a que les ordinateurs de la bibliothèque qui sont reliés à internet et je ne peux pas me connecter avec le mien. Elle m'indique un restaurant ou je peux me connecter sur la place. J'y vais mais il est encore fermé, mais il y a quelqu'un et ils me donne le code d'accès au WIFI et je peux m'installer sur les marches devant et ça fonctionne relativement bien çe qui me permet d'appeler ma sœur mais de rien faire d'autre car je tourne sur batterie et je suis très mal installé pour frapper au clavier. C'est le seul endroit que je vais trouver pour me connecter. Je repars au collège pour saluer Pedro avant de le quitter car  il part aujourd'hui en direction du salar de Suriré et du salar d'Uyuni sans passer par la Paz, nos routes vont donc se séparer. J'en profite aussi pour faire quelques photos des fresques de l'école en demandant bien sur l'autorisation au directeur qui va accepter volontiers.
Puis je m'occupe de la remorque et je constate qu'en fait c'est l'écrou de l'axe de la roue qui s'est juste desserré avec les vibrations. Pour la tente, je montre l'arceau cassé à l serveuse de la Paloma et elle va chercher un tube en acier un peu gros que le diamètre de l'arceau. Il faut juste en couper 10 cm et trouver un moyen de le caler au niveau de la cassure. Pour le couper, ils n'ont pas d'outils à la Paloma mais ils me conseillent d'aller à l'agence de voyage à coté où on va me prêter une vielle scie à métaux qui fera l'affaire ! Avec 2 bouts de chambre à air de vélo et du scotch, je cale le tube sur l'arceau et le tour est joué. Je suis assez content, 2 problèmes assez empoisonnants réglés en moins d'une heure, c'est bien. Puis je fais une bonne lessive à la main car il y a un grand bac dans la cour de la Paloma une planche une brosse et du fil pour faire sécher le linge ( et en plus du vent et du soleil ). Je prends le repas de midi à la Paloma et j'en profite pour visiter la ville et tenter de reconnaître à pied un chemin qu'on m'avait indiqué pour éviter de rejoindre la Chile 11 par le même chemin que la veille et éviter ainsi un bonne côte après une bonne descente. Mais le chemin que je trouve est impraticable avec mon drôle d'oiseau. Ce n'est qu'un sentier pédestre et non une piste comme on me l'avait indiqué. Je pense que la piste doit être plus loin sur la route. Je visite la ville qui est assez petite. Je retourne à l'agence qui m'a prêté la scie à métaux ce matin pour voir si ils n'organisent pas un tour vers le lac Chungara dans le but de reconnaître la route et de visiter avec un guide. Normalement, il n'y a rien demain sauf si je paye le prix fort car car je serais seul. ( 80_000 pesos chiliens soit environs 120 € ). Mais j'ai de la chance, je vois arriver un groupe de Suisses ( ils sont 4 ) que ça intéresse aussi. Le prix tombe alors à 20_000 pesos chiliens ce qui ne fait que 30 € et alors là ça vaut le coup. L'affaire est aussitôt conclue et le rendez vous est fixé demain à 9 h. Il faut prendre le pique nique de midi et le maillot et la serviette de bain car le tour va aux thermes de Jurisa où il y a des piscines thermales. Puis je récupère mon PC à la Paloma et je vais manger au restaurant où il y a internet mais c'est assez cher et ils ferme tôt ce qui fait qu'à part lire mon mail et répondre aux plus urgents je ne pourrais pas faire grand chose.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir