Qui est en ligne ?

Nous avons 19 invités et aucun membre en ligne

Fil d'ariane

Vendredi 5 octobre 2012 Calacoto Irparvi

Vendredi 5 octobre 2012 Calacoto Irparvi ( autre quartier de la Paz)

Après le déjeuner du matin inclus dans le prix de la chambre, je profite un peu de l'internet de l'hôtel qui paradoxalement n'est pas très rapide pour envoyer un mail à Raul et Linda pour les prévenir que j'arrive et que je n'ai pas pu le faire avant faute d'accès internet et de téléphone local. ( impossible d'envoyer un SMS depuis mon téléphone français en Bolivie Merci Orange {#emotions_dlg.frown} ) J'en profite aussi pour repérer le quartier sur openstreetmap et je m'aperçois que c'est tout près. Je pars donc tranquillement en fin de matinée et je trouve assez facilement sa rue. Entre temps Raul avait reçu mon mail et m'avais envoyé quelques précisions supplémentaires pour arriver chez lui, mais j'avais quitté l'hôtel. En chemin je rencontre Javier et Vanceslas devant chez eux en bas de la rue de Raul. Ils font tous les 2 du vélo et sont intéressés par mon drôle d'oiseau et je leur explique que je cherche une adresse dans la rue, si ils connaissent. En fait les numéros sont complètement mélangés ( j'ai déjà vu ça au Mexique ) et je suis bien dans la bonne rue mais assez loin. Je leur montre l'adresse et le numéro de téléphone et ils appellent Raul qui explique qu'il est au niveau de la Calle 17 alors que je viens de croiser la 1 ! En plus, ça grimpe bien et certaines parties de la rue sont en pavés très peu roulants. Par contre je suis dans les beau quartiers de la Paz : ce sont des belles maisons ou de beaux immeubles beins crépis avec des jardins un peu partout. Rien à voir avec le affreux immeubles en briques non crépis d'El Alto et les rues poussiéreuses. Il y a 800 de dénivelé entre les 2 quartiers en à peine plus de 10 km ! Avant d'arriver chez lui, je suis doublé par un gros pick up vert qui s'arrête devant moi ! C'est Raul qui m'interpelle et qui me confirme que je suis sur le bon chemin ! J'arrive enfin chez eux et il y a déjà Agathe, française de Paris qui voyage aussi à vélo en Amérique du Sud. Raul et Linda installent mes affaires pour les mettre à l'abri de la pluie y compris mon drôle d'oiseau et m'offre l'hospitalité dans la chambre des petits enfants qui ne sont pas là en ce moment. Raul est Bolivien a travaillé chez Coca Cola, Linda est canadienne et travaille pour une fondation qui s'occupe de l'éducation des enfants défavorisés. En Bolivie, il y a du travail ! Après l'installation et le repas de midi, je pars à pied vers le centre commercial voisin pour chercher u  accès internet car je ne peux pas me connecter chez eux, ils ont eu des problèmes avec leur fournisseur d'accès et n'ont pas de WIFI et ne veulent surtout pas de perturbations dans leur configuration. Depuis Putre, je n'ai eu aucun accès et j'ai accumulé beaucoup de retard. Je dois aussi avoir pas mal de mails en attente. Puis je rentre chez eux et je retrouve Agathe avec qui nous prenons le repas. Chez Raul et Linda on parle aussi bien anglais qu'espagnol et comme Agathe maitrise mieux l'anglais, on parle plus anglais. Depuis le temps que je suis dans des pays hispaniques, j'ai un eu de mal au début avec l'anglais et il me vient parfois des mots espagnols. Je vais très bien dormir chez eux car en plus du bon lit, le quartier est très calme.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir