Qui est en ligne ?

Nous avons 97 invités et aucun membre en ligne

Jeudi 28 octobre

Jeudi 28 octobre : Tlacolula Santiago de Matatlan en passant par Yaguil

Au départ de Tlacolula, je constate qu'une des goupilles de l'attache de la remorque a disparu certainement dans le transbordement de la remorque depuis la voiture. Tant pis, je vais dans une ferreteria pour trouver quelque chose pour me dépanner mais c'est difficile d'expliquer ce que je veux exactement et en plus ce n'est pas du libre service, il faut demander et on ne peut pas aller fouiller dans les rayons. Il vont finir par me donner l'échantillon de  fil d'aluminium du diamètre légèrement inférieur. Ce n'est pas idéal mais ça me dépanne et me permet de continuer la route. Quelques km après la sortie de Tlacolula, je vois une indication pour aller à Yaguil. et j'y vais. C'est un site pré-hispanique installé sur une colline et qui domine la vallée. L e site est certes moins important que Tehotihuacan ou de Monte Alban que je n'ai pas vu, mais il vaut quand même le détour. Les explications sont en 3 langues espagnol zapotèque et anglais. Par contre, il faut l'atteindre par une cote épouvantable mais heureusement courte car ils ont la manie de tailler les routes droites dans les collines.Comme, il n'y a rien à manger sur le site, je continue la route en direction de Tehuantepac en sachant que je n'y arriverais pas ce soir sauf si je trouve un pick up ou un camion. Mais je ne trouve rien et rien à manger sur plusieurs km. Je finis par trouver un restaurant à droite et comme j'ai un gros creux. Je m'y arrête. Pendant le repas le vent fait vibrerrrr les tôles ondulées du toit  et il se met à pleuvoir . Je mets mon drôle d'oiseau à l'abri, en attendant la fin de l'orage. Mais ça ne s'arrête que vers 7 h 00 et je décide alors de prendre le repas du soir et finalement de coucher dans la salle du restaurant qui n'est qu'un hangar sur mon matelas mousse dans mon sac de couchage. La soupe du soir est très grasse voire même bien trop grasse. Le lendemain, je déjeune avec les incantations à Jésus de Guillermo qui va bénir mon voyage et moi avec même si je lui dit plusieurs fois que je ne suis pas croyant. rien n'y fait, j'aurais droit à la bénédiction et par la suite à une chiasse carabinée ! ( il n'y a certainement aucun rapport entre la bénédiction et la chiasse, mais par contre il doit y en avoir un avec la soupe ... ) C'est sympa de m'avoir hébergé, mais le bonhomme est un peu casse pied quand même. Quand à sa femme, elle est surtout au fourneau et je ne la vois pas beaucoup ....

Le soir son fils Daniel regarde quelques photos de France que j'ai sur mon PC mais il s'attendait à voir la Tour Eiffel. Non je ne l'ai pas ! Puis il va se coucher. Il a 10 ans mais par rapport à Rian que j'avais rencontré en Basse Californie ou à Arthur et Justin les enfants de Céline et Yvan à Coyoacan qui sont bien épanouis, il a l'air d'être complètement éteint. Le bourrage de crâne du père y serait il pour quelque chose ?

 

Trace GPS du 28 octobre

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir