Qui est en ligne ?

Nous avons 45 invités et aucun membre en ligne

Fil d'ariane

Mercredi 12 janvier et jeudi 13 janvier

Mercredi 12 janvier et jeudi 13 janvier île Coco Bandeira

En effet, la corde du dinghy va se prendre dans l'hélice. J'entends Jack qui lâche un "SHITT!" magistral lorsqu'il apprends l'incident. Bilan boudin avant du dinghy qui fuit, il faut couper la corde pour dégager l'hélice et un "silent bloc" de fixation du moteur a lâché. On ne peut pas utiliser le dinghy pour aller sur l'île. Il faut soit y aller à la nage ( ce n'est pas très loin mais c'est impossible de trimballer l'appareil photo ) ou attendre la réparation. J'ai bien des rustines mais vu la taille du trou ce n'est pas adapté !
Après le repas, je me jette à l'eau ( je sais normalement il vaut mieux éviter mais vu la température de l'eau je ne en ouvert sur l'avant. vvprends pas vraiment de risque ) et je rejoins la plage à la nage et je retrouve Rafael et un des Américains en train de recoller le boudin du dinghy mais c'est l'avant qui s'est décollé et à grand coup de papier de verre de résine bi composants et d'huile de coude on va finir par venir à bout de la fuite. Yoshi est aussi sur l'île qui est vraiment minuscule et après la réparation nous rentrons à bord du Fantasy avec le dinghy.
Nous passons la nuit sur place et Laurena prépare d'excellents repas.
Le lendemain matin je vais sur l'île pour faire quelques photos mais les habitants de l'île  refusent qu'on les photographie, alors je m'abstiens. Vous n'aurez que les cocotiers et le lagon sur le site ! J'en profite aussi pour plonger avec masque et tuba et je vois des étoiles de mer et quelques poissons inconnus qui viennent presque me frôler à certains moments !
Puis je confie mon sac avec mon appareil à Rafael pour qu'il le ramène sur la Fantasy avec le dinghy et j'en profite pour de nouveau observer le fond et aller sur un autre îlot à la nage et revenir au Fantasy à la nage. De retour sur le bateau, je vérifie si mon caméscope a séché car lorsque j'ai fait des essais la veille j'avais un message "condensation éteindre et attendre une heure" et en le manipulant la batterie se décroche accidentellement et fait plouf dans l'eau ! Après le "SHITT" de Jack hier je lâche un gros "MER.. !" ma batterie ! Cet incident donne l'occasion à Ralph de chambrer gentiment Yoshi ... Sony, c'est japonais .... ! Heureusement j'en ai une autre qui est suffisamment chargée pour tourner quelques séquences de navigation avec un peu de houle. et j'ai 20 ou 25 mn disponible sur une des K7 que j'ai à disposition. Ça sera bien suffisant.  Par contre je me demande ce que va devenir cette batterie au fond de l'eau de mer : en effet le lithium est très réactif et même si l'eau de mer en contient un tout petit peu est ce que cette batteie ne risque pas d'exploser au fond de l'eau lorsque celle ci va y pénétrer ? Puis on quitte l'île dans l'après midi en direction de la Colombie mais cette fois hélas au moteur car le vent est contraire. Je tourne quelques séquences vidéo. Le soir un oiseau assez majestueux vole autour de nous et se pose un instant au sommet du mat. Avec la lune nous sommes vraiment seuls sur l'océan : la cote est est trop loin pour la voir : ça donne l'impression assez forte d'être vraiment seuls au monde au milieu de cette immensité liquide en mouvement perpétuel.

 

Trace GPS de la nuit du 13 au 14 janvier

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir