Qui est en ligne ?

Nous avons 63 invités et aucun membre en ligne

Mardi 23 et Mercredi 24 novembre

Mardi 23 et Mercredi 24 novembre : Granada superbe ville et balade en barque sur le lac.

Le mardi matin je fais un peu la grasse matinée puis je vais me balader à pied en ville et au bord du lac en fin d'après midi. Le lac Nicaragua ( ou lac Cocibolca ) est une sorte de petite mer intérieure d'eau douce avec un bon clapot et on ne voit pas l'autre rive surtout avec le temps nuageux. Je déjeune en début d'après midi dans un restaurant français mais on n'y mange vraiment pas comme chez nous : des crevettes pannées à la noix de coco râpée ! ( ou peut être dans les Antilles ou à la Réunion ? ) Français ou pas c'est délicieux {#emotions_dlg.smile} Puis je me balade un peu dans cette ville qui mérite le détour contrairement à Managua avec son parc ( la place centrale ) de style colonial hispanique et ses hôtels et ses restaurants avec de superbes patios et des jardins magnifiques. D'ailleurs l'hôtel ou je suis : le Patio de la Malinche a une piscine et un superbe jardin et est décoré avec beaucoup de goût. En plus, il y a plusieurs poubelles dans les chambres pour le tri sélectif.  Il y a énormément de vélos qui circulent à Granada ce qui fait qu'il y a peu de voitures et certaines rues autour du parc central sont piétonnes mais on peut aussi y circuler facilement à vélo.

Je vais faire quelques courses dans un  petit supermarché et je vais profiter du jardin de l'hôtel pour acquérir les vidéos que j'ai tourné depuis le début du voyage et envoyer les rushs sur DVD en France. La vidéo, ça demande pas mal de temps pour trier les séquences et les monter, alors je ne le ferais qu'au retour en France. ( il faut bien que j'en laisse un peu pour le retour pour continuer à attirer les visiteurs sur http://www.grandpedaleurlibre.org )

Le mercredi je vais voir à l'agence NicarAgua Dulce tenue par un sympathique couple français qui propose des tours en barque électrique avec des guides locaux autour de la péninsule d'Asese toute proche. Je réserve un tour en barque électrique avec un guide local car il proposait aussi de la location de kayak avec pagaies mais sans guide. J'ai choisi la formule avec guide pour plusieurs raisons :

  • faire travailler les gens du coin qui ont besoin de gagner leur vie
  • faire des photos en particulier de la faune et de la flore et ven pagayant c'est beaucoup plus difficile
  • avec un guide qui connait bien j'ai davantage de chances de voir des oiseaux et de les prendre en photo.

La balade est prévue à 1 heure de l'après midi pour durer 2 heures et pour y aller c'est simple : en pédalant tout simplement ! Je traverse une zone touristique ou il faut payer l'équivalent de 20 centimes d'euro pour rentrer mais ce n'est pas très intéressant juste des restaurants et des jeux de plage puis j'arrive à la marina d'où partent les barques électriques. Je suis attendu, mais la barque n'est pas encore rentrée et je vais manger dans un restaurant panoramique proche où on a une vue superbe sur le lac. Ce coté de la péninsule est moins exposé au vent que Granada et l'eau est très calme. On part vers 14 h 00 sous le soleil mais les nuages approchent ce qui donne une bonne lumière pour les photos. Il me prête aussi un sac étanche pour ranger mon appareil photo en cas de pluie et il va être très utile. De toutes manières, j'avais déjà constaté que l'arrosage automatique était quasiment systématique en cours d'après midi, j'ai donc prévu la cape de pluie. Luis pilote la barque avec la discrétion du moteur électrique qui ronronne doucement et permet d'approcher les oiseaux sans les effaroucher. On les entend d'ailleurs très bien dans cette ambiance aquatique où la terre se mélange à l'eau d'autant plus que le niveau de l'eau est exceptionnellement haut pour la saison. De nombreux arbres ont encore les pieds dans l'eau à cause de la saison des pluies qui a été exceptionnelle cette année. Luis est très patient et oriente la barque pour me montrer les oiseaux droit devant pour faire des photos. Mais je suis obligé de mettre mon matériel à l'abri ( je comprends alors le sens du mot "tropicalisé" ) dans le sac étanche car l'arrosage automatique commence vers 15 h 30 pour une bonne averse de 30 mn environs, mais cette pluie est très chaude et a un peu son charme dans cette ambiance aquatique. A la fin de la balade, je peux faire quelques photos de plus avec la balance des blancs sur "nuageux" il n'y a aucun doute là dessus ! La lumière est belle et ça vaut vraiment le coup. En plus Luis est un excellent observateur et très bon connaisseur de la faune du lac. Certains oiseaux sont migrateurs et je retrouve l'aigle pêcheur "osprey" dont j'avais vu le nid sur le lac Kootney au Canada ! Ils passent les frontières sans s'occuper des formalités et sans papiers. Cette baie est une petite merveille et ce coté de la péninsule est beaucoup plus naturel que l'autre occupé par des villas somptueuses. Les Français de l'agence NicarAgua Dulce voudraient bien faire protéger le site avant qu'il ne soit trop tard et apparemment ce n'est pas gagné. Après la balade je reviens à l'agence et leur montre les photos par contre je n'ai pas retenu le nom des oiseaux. Ils me disent qu'ils pourront me le rappeler si je leur envoie les photos par mail ou sur CD. Je retourne manger à l'hôtel du yaourt et des fruits qua j'avais acheté dans la journée car comme je n'ai pas pédalé beaucoup, je n'ai pas très faim. Puis je pars dormir après avoir gravé des DVD pour expédier en France ( opération simple mais longue )

Trace GPS du 23 novembre

 

Trace GPS du 24 novembre

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir