Qui est en ligne ?

Nous avons 54 invités et aucun membre en ligne

Mercredi 17 novembre

Mercredi 17 novembre : Chujulimul Guatemala Cuidad ça descend mais en dents de scie.

Le matin je prends le déjeuner avec l'ordinateur car le service est comme d'habitude très long et j'en profite pour continuer la gravure des DVD de photos d'octobre entreprise hier soir que je vais envoyer en France comme sauvegarde. ( et comme d'habitude je fais une double sauvegarde envoyée à 2 adresses différentes ) C'est uen bonne optimisation du temps, je crois que je vais refaire ça plus tard, je prépare la gravure après la commande et ça se grave pendant que je déjeune ! Après je resserre les freins qui en avaient un peu besoin car je m'attends normalement à de la descente. Je vais effectivement démarrer par une bonne descente suivie d'une remontée à la même altitude c'est à dire presque 2600 m d'altitude et bien sur la cote continue vers les crêtes après avoir franchi un petit col ! A croire qu'il le fond exprès {#emotions_dlg.frown} A un moment dans la montée, je m'arrête un moment pour prendre quelques photos de CEA ( Calamité Écologique Ambulante ) Il suffit d'attendre le bon moment lorsqu'un camion ou un bus peine dans la cote c'est à peu près sur que c'est une CEA qui arrive ! Ça se reconnait à un ronflement bien caractéristique du moteur et à une montée très progressive du bruit qui indique en général une vitesse de progression lente dans la cote ! Lorqu'elle me double la CEA est suivie d'une énorme panache bien noir derrière lequel elle disparait complètement ! Même avec un léger vent de dos, le panache de la CEA met un "certain temps" à se dissiper comme l'affut du canon pour refroidir dans un sketch de Fernand Raynaud ! Lors que je suis presque arrivé au sommet de cette cote, je vois une camionnette à l'arrêt et le chauffeur descend avec un appareil photo. Je lui fais signe de s'arrêter et de venir discuter. Il vient effectivement vers moi et m'adresse quelques mots de Français mais il ne parle pas très bien notre langue. Il m'explique que son père a construit un trike un peu comme le mien mais ce n'est pas très au point. Puis il prend quelques photos et me dit qu'il va à Guatemala Cuidad. Ce n'était pas tout à fait mon plan car je voulais aller voir Antigua mais du coup je me dis que ça m'avance bien et je lui dis OK. J'irais à Antigua demain en bus et je reviendrais coucher à Guatemala Cuidad. Je pense que l'aller retour est faisable dans la journée en ayant un peu de temps pour visiter le centre d'Antigua. Nous nous arrêtons à Tecpan pour manger et Herman qui me conduit travaille dans l'audio visuel et la radio. Il me parle d'un village sur la route de San Salvador qui s'appèlerait Comilapa ( A vérifier ) qui serait le centre géographique du continent américain depuis l'Alaska jusqu'à la Terre de Feu. J'en suis aussi à peu près à la moitié de mon parcours mais je ne suis pas parti d'Alaska ( une autre fois peut être ... ). Herman me proposerais bien de m'héberger chez lui mais il habite à environs 30 km du centre de Guatemala Cuidad et en plus ça monte pas mal et il y a peu de bus pour aller chez lui. Il me laisse dans un très bon hôtel sur la 7eme avenue avec piscine à un prix presque français. Par contre internet est assez capricieux dans cet hôtel. et ne marche vraiment bien que dans la réception ou autour de la piscine. ( la piscine, ça peut être bien pour surfer à condition qu'il y ait des vagues, mais elle est sans vagues ... )

J'essaye de contacter par téléphone la personne que m'avais indiqué Yvon à Guatemala Cuidad mais en vain soit j'ai une messagerie soit le numéro est soit disant incorrect alors que je l'ai eue avant hier à Solola en mettant son numéro en mémoire.! Je lui envoie un mail.

Je cherche à manger autour de l'hôtel et je ne trouve pas grand chose d'autre qu'un Mac Do un Burger King ( ou Beurkerking ) un Taco Bell ou un chinois. Je vais finalement trouver un Menos Fast Mas Food avec pal mal de choix mais assez cher pour la qualité. Je suis sur un grand boulevard où presque tous les commerces ferment à 18 h 00 et je ne peux même pas acheter une carte de la ville ( je crois que je vais m'en passer ) La laverie ferme à 16 h 00 et je trouve que c'est complètement mort à partir de 18 h 00 Il n'y a plus que des embouteillages et les "américochonneries" de Mac Do and Co ouvertes. Même aux USA je trouvais en général autre chose parfois pas beaucoup mieux mais bon il y avait un peu plus de choix. Le premier contact avec cette ville n'est paq extraordinaire, c'est le moins qu'on puisse dire. A un carrefour il y a une espèce de petite tour Eiffeil qui ne correspond pas à la forme de l'originale. Demain je vais à Antigua en bus après avoir donné un bon paquet de linge à laver.

 

 

Trace GPS du 17 novembre

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir